Syndrome de surcharge bactérienne dans l’intestin : symptômes et alimentation

La consommation excessive d'antibiotiques peut être contre-productive et déboucher sur une surcharge bactérienne de l'intestin. Il est important de ne pas s'auto-médiquer et de consulter un spécialiste face au moindre symptôme.

Le syndrome de surcharge bactérienne dans l’intestin est une douleur plus commune que ce que nous pensons.

Connue sous le nom de SIBO, ou prolifération bactérienne intestinale, cette maladie affecte surtout l’intestin grêle et les personnes qui souffrent de problèmes intestinaux.

Les patients diagnostiqués avec ce syndrome doivent suivre un régime adapté afin de restaurer la flore bactérienne et de renforcer le système immunitaire.

C’est pour cela qu’il est important de bien connaître les premiers symptômes. Nous allons vous donner toutes les informations dans l’article suivant.

Le syndrome de surcharge bactérienne et l’intestin grêle



L’intestin grêle mesure entre 8 et 9 mètres et il est connecté à l’estomac. Il contient très peu de bactéries à l’intérieur, en comparaison avec le gros intestin.

Il contient moins de 10.000 bactéries par millilitre de fluide alors que le gros intestin et le côlon en stockent plus de mille millions par millilitre de fluide.

ll est important de faire en sorte que cet équilibre ne soit pas trop ébranlé.

• L’intestin grêle est une partie essentielle du système immunitaire car il contient un grand réseau de cellules lymphoïdes qui aident à lutter contre les maladies et les infections.
• Le syndrome de surcharge bactérienne a pour origine une augmentation du nombre de bactéries, ou des changements dans l’intestin grêle.
• Par exemple, des micro-organismes s’y logent alors qu’ils devraient être dans le côlon et non pas dans l’intestin grêle.
• Cette surcharge de bactéries affecte aussi bien la structure que la fonction de l’intestin grêle.
• Les digestions deviennent plus lourdes et les nutriments ne sont pas bien absorbés. On ressent alors des douleurs et des gênes qui sont la conséquence d’une inflammation des cellules qui recouvrent l’intestin grêle.

Les symptômes du syndrome de surcharge bactérienne





Les digestions lourdes

La présence de bactéries qui devraient se trouver dans le côlon et qui se logent dans l’intestin grêle, modifie totalement les digestions.

Après quelque bouchées d’un plat, on ressentira une lourdeur très caractéristique.

Les digestions sont lentes et douloureuses, à tel point que nous devons nous allonger pour calmer ces gênes. Il faut aussi souligner que l’on souffre de flatulences excessives.

Les diarrhées

La diarrhée est un syndrome de la prolifération bactérienne dans l’intestin. Les selles sont presque toujours aqueuses, et très liquides.

La perte de poids

Il faut savoir que l’altération de l’équilibre cellulaire des parois de l’intestin va occasionner une destruction graduelle des cellules lymphoïdes.

Cette maladie intestinale attaque notre système immunitaire, car nous perdons du poids et nous souffrons plus facilement d’infections.

L’intolérance soudaine à certains aliments

Le déséquilibre interne dans l’intestin grêle fait que l’on ne peut plus digérer certains aliments.

De même, cette baisse des défenses immunitaires altère la synthèse des nutriments au point que nous souffrons d’intolérances.

• Les bactéries présentes dans l’intestin grêle attaquent les vitamines du groupe B, ainsi que les protéines.
• L’environnement interne dans l’intestin s’intoxique face à l’accumulation des aliments qui ne sont pas absorbés, et dont la composition originale est altérée.



Comment notre organisme réagit-il face à la surcharge bactérienne dans l’intestin ?



Le corps a plusieurs manières de prévenir cette surcharge bactérienne. Pour faire face à la colonisation excessive de bactéries dans l’intestin grêle, l’organisme réagit de la manière suivante :

• Il sécrète de l’acide gastrique pour se défaire de ces pathogènes.
• La paroi musculaire de l’intestin sécrète des inmunoglobines pour se protéger.
• Il existe une valvule qui permet que le flux aille de l’intestin grêle au gros intestin. C’est la valvule iléo caecale, qui est chargée de réguler le passage de l’acide gastrique jusqu’à l’intestin.

Causes du syndrome de surcharge bactérienne dans l’intestin



Le SIBO peut avoir de nombreuses causes différentes et variées. Cependant, les causes les plus courants sont les suivantes :

• Une altération des acides gastriques et de cet environnement acide grâce auquel nous nous protégeons contre l’accumulation des bactéries.
• Être cœliaque est l’une des causes qui peut déterminer l’apparition du syndrome de surcharge bactérienne.
• Souffrir de l’intestin irritable.
• Souffrir de la maladie de Crohn.
• Être diabétique.
• Avoir subit une chimiothérapie.
• Souffrir de cirrhose ou de pancréatite.
• Consommer beaucoup d’antibiotiques.
• Consommer de l’alcool.
• Consommer des contraceptifs oraux.

Comment traiter le syndrome de surcharge bactérienne?





Comme vous avez pu le voir, cette affection est liée à des maladies. C’est pour cela qu’il est nécessaire de compter sur l’aide médicale pour suivre un traitement adapté aux besoins particuliers.

Cependant, il est important de suivre les règles basiques :

• Il faut savoir que les intestins se nettoient environ toutes les deux heures. Pour ne pas les surcharger de travail, il est important de manger peu mais plusieurs fois par jour, en laissant au moins trois heures entre chaque repas.
• Évitez de consommer des aliments qui contiennent du lactose et des hydrates de carbone fermentables, présents non seulement dans les produits laitiers mais aussi dans les fruits riches en sucre (abricots, pommes, poires, cerises, prunes). Faites attention aussi au pain, à la farine et aux céréales.
• Consommez du pain sans gluten.
• Les fruits les plus recommandés sont les suivants :
• Bananes
• Raisins
• Myrtilles
• Citrons
• Kiwis
• Pamplemousses

Consommez des vitamines liposolubles et B12 pour lutter contre l’excès de bactéries nocives.
Vous pouvez trouver des vitamines B12 dans les pharmacies ou en consommer via ces aliments :

• Les courges
• Les carottes
• L’huile de foie de morue
• Le saumon

Vous pourriez également être intéressé par ces