J’aimerais que tu me dises toujours la vérité, même si elle est douloureuse

Il est possible que, parfois, nous ayons peur de dire la vérité, par peur de ce que les autres pourraient penser de nous. Pourtant, il est toujours préférable d'être sincères, et d'exprimer clairement notre opinion.

La vérité est une conviction et un vecteur d’équilibre intérieur, notamment dans les relations de couple.

Certains peinent à appliquer ce concept dans leur propre vie, mais il est absolument nécessaire que nous le fassions dans notre quotidien pour favoriser notre cohabitation avec nous-mêmes, et avec les autres.

Certaines personnes se contentent de demi-vérités. D’autres préfèrent mentir que consoler, et vivent dans un univers faux, qui leur apportera tôt ou tard un sentiment de mal-être.

« Je veux que tu me dises la vérité, même si cela me fait mal« . Nous sommes certains que vous avez déjà prononcé cette phrase à voix haute, même si la peur vous triturait le ventre.

A ce moment, vous avez sûrement pensé que la vérité vous permettrait d’avancer de manière plus sûre, car vous sauriez à quoi vous attendre.

Dans cet article, nous vous proposons une réflexion autour de ce sujet.

La vérité pour achever des cycles



Prenons l’exemple le plus significatif : vous vivez dans une relation de couple dans laquelle vous sentez que la tendresse n’est plus la même qu’au début, et que les gestes ne sont plus aussi authentiques.

Dans la plupart des cas, nous choisissons tous de poursuivre ce type de relations par peur de la solitude, et par crainte d’affronter la réalité.

Nous faisons comme si de rien n’était, en espérant tout de même que la situation change et qu’elle s’améliore.

Pourtant, le fait de voir et de sentir que quelque chose ne va pas sans l’exprimer à voix haute, est une erreur.

Il faut toujours demander la vérité, d’autant plus dans les relations affectives. C’est la seule manière de préserver notre intégrité personnelle et d’affronter la situation :

• Nous avons tous besoin de la vérité dans nos relations personnelles, pour pouvoir lutter pour elles ou au contraire, pour couper un lien, soigner une plaie et avancer.
• Le fait de préférer des fausses vérités ou des mots qui rassurent et qui ne font en réalité que retarder l’échéance, empire gravement la situation. Cela peut être hautement négatif pour notre santé émotionnelle.
• La vérité nous met face à une évidence qu’il nous faut assumer. C’est quelque chose que nous devons affronter de tout notre être, même si cela fait mal. Cela nous permet de nous remettre sur le bon chemin, et de continuer à vivre avec courage et intégrité.



La vérité est une arme à double tranchant



Il y a quelque chose dont nous devons absolument prendre conscience à ce sujet. Est-ce nécessaire d’être sincère à chaque instant de notre vie ? Est-il obligatoire de toujours dire la vérité ?

La réponse à cette question se trouve dans la recherche d’un équilibre et dans le respect de l’autre.

Vous connaissez sûrement certaines personnes qui se vantent d’être sincères et directes, mais elles n’ont pas conscience que la vérité est une arme à double tranchant.

• Il est nécessaire de comprendre la vérité comme un instrument de vivre ensemble qui nous permet de mûrir, d’assumer la réalité et de montrer du respect aux autres.
• La vérité ne peut pas être utilisée comme une forme d’agression. Une personne ne peut pas se permettre de dire la vérité aux personnes qu’elles n’aiment pas, qui sentent mauvais ou qui lui paraissent ridicules.
• Nous devons aussi prendre conscience que, dans certains environnements, nous disposons tous de notre propre vérité. Une phrase du type « je pense que tel parti politique est le meilleur » ne veut pas dire qu’il s’agit d’une vérité absolue, car c’est une opinion totalement subjective.

La vérité a de nombreuses nuances, et elle est très loin d’être universelle. C’est un point de vue, une considération à un instant T.

C’est principalement pour cette raison que nous devons l’utiliser avec respect et équilibre, et que nous devons faire attention à bien préserver l’intégrité de ceux qui nous entourent.



Ne dites jamais le contraire de ce que vous pensez



Voici un autre élément fondamental : pour maintenir une bonne estime personnelle, ne tombez jamais dans l’erreur de dire le contraire de ce que vous pensez pour faire plaisir aux autres.

C’est un moyen très pernicieux de tomber dans le mal-être permanent.

La vérité ne doit jamais être utilisée comme un instrument d’agression, mais elle n’est pas nécessairement utile à tous les moments de notre vie.

Nous devons parfois la « maquiller » en utilisant des mots adaptés à notre interlocuteur :

Au lieu de dire à un collègue de travail « je ne te supporte plus, tu es égoïste et tu n’arrêtes pas de parler à tout le monde, en nous empêchant de travailler« , dites plutôt « j’aimerai qu’on se concentre un peu plus sur le sujet de travail, et moins sur les sujets personnels, car j’ai un peu de mal à travailler en ce moment et j’aimerai un peu de silence.«

Comme vous le voyez, l’idée de départ reste la même, mais la seconde phrase est plus respectueuse, car elle accentue l’idée d’un besoin : maintenir une certaine distance et se concentrer sur l’essentiel, c’est-à-dire le travail.

Les psychologues nous indiquent que lorsque nous avons recours au mensonge, c’est que nous avons peur de quelque chose :

• Peur de révéler une information qui pourrait incommoder les autres.
• Peur de perdre ce que nous avons.
• Peur des possibles conséquences.
• Peur que les autres découvrent que nous ne sommes pas comme ils l’espéraient.



Toutes ces situations dans lesquelles nous nous maintenons peuvent vraiment endommager notre estime personnelle.

Si vous n’aimez pas ce plat que vous cuisinent sans cesse vos beaux-parents, dites-leur de manière respectueuse, ou vous finirez par avoir une bonne indigestion.

Si vous n’aimez pas la manière dont vous traite votre chef, réagissez, ou il finira par vous réserver un traitement encore plus désavantageux, car il verra que vous avez une grande capacité de résistance.

Si vous n’aimez pas votre partenaire, dites-lui et ne laissez pas la situation s’aggraver. Sinon, tôt ou tard, vous finirez par être tous les deux gravement blessés.